facebook pixel

Ce site web utilise des cookies nécessaires au bon fonctionnement du site et permettant de faciliter votre navigation. Vous trouverez plus d'informations sur les cookies, la façon dont nous les utilisons et la façon dont vous pouvez en contrôler l'usage en cliquant sur le lien suivant. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies, ainsi que précisé dans notre politique d’utilisation.

France

Entérite nécrotique

Maladie grave qui entraîne une destruction importante de la muqueuse intestinale chez les volailles

Il y a quatre clostridioses importantes chez les volailles: l'entérite nécrotique, l'entérite ulcéreuse ou ulcérative, la dermatite gangréneuse et le botulisme.

L’entérite nécrotique est une affection sporadique non contagieuse causée par une bactérie, Clostridium perfringens, qui produit des toxines causant des dommages au petit intestin et au foie.

Tout agrandir
  • Clostridium perfringens est une bactérie normalement présente dans le sol, la poussière, les fientes et la litière. C’est aussi un habitant normal de l’intestin des poules et des dindes. La maladie survient lors d’un déséquilibre de la flore intestinale ou d’un dommage à la muqueuse. La nourriture ou la litière grandement contaminées peuvent aussi être mises en cause lors d’une éclosion. Les mouches peuvent servir de vecteur mécanique.

    Clostridium perfringens type A est le plus incriminé.

  • Parmi les symptômes de l’entérite nécrotique, citons la léthargie, le fait que les animaux se pelotonnent les uns contre les autres et la diarrhée. Il est plus difficile de diagnostiquer une infection clinique d’intensité légère ou une infection subclinique en raison de la nature non spécifique des symptômes associés.

  • Les lésions macroscopiques sont très caractéristiques et permettent habituellement d'effectuer le diagnostic.

  • L’entérite nécrotique peut être traitée avec des antibiotiques.

  • La prévention de cette maladie passe par la gestion des facteurs de risque d’entérite nécrotique connus, parmi lesquels une bonne alimentation et un environnement sain et une bonne maîtrise de la coccidiose.