facebook pixel

Ce site web utilise des cookies nécessaires au bon fonctionnement du site et permettant de faciliter votre navigation. Vous trouverez plus d'informations sur les cookies, la façon dont nous les utilisons et la façon dont vous pouvez en contrôler l'usage en cliquant sur le lien suivant. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies, ainsi que précisé dans notre politique d’utilisation.

France

Vaccination chez le chien et le chat

Vue d’ensemble des différentes options de vaccination possibles

La mise en œuvre d’un programme de vaccination permet d’éviter de nombreuses maladies chez votre chien ou votre chat. Il est essentiel de choisir les bons vaccins et de faire vacciner votre animal au bon moment. Nous vous proposons des liens qui décrivent de manière détaillée les maladies contre lesquelles votre animal peut être vacciné.

Tout agrandir
  • Les épidémies – un fléau depuis des siècles

    La vaccination est généralement utilisée pour éviter de graves maladies infectieuses qui peuvent être mortelles ou très invalidantes. Dans la plupart des cas, il n’existe aucun traitement contre ces maladies ou s’il en existe un, il s’agit uniquement d’un traitement très difficile, prolongé et peu fiable.

    Pour de nombreuses personnes, les grandes épidémies et les nombreux décès liés aux maladies infectieuses ne sont plus que de lointains souvenirs et pour les plus jeunes, de l’histoire ancienne difficile à imaginer. La vaccination est aujourd’hui devenue la pierre angulaire de la médecine préventive et connaît un très vif succès.

    Le nombre de maladies pouvant être évitées grâce à la vaccination chez les chiens et les chats a augmenté de manière considérable au fil des années. La vaccination a toujours été efficace et quasiment dépourvue d’effets secondaires, mais ces caractéristiques ont encore été améliorées, notamment pour permettre aux vétérinaires de vacciner les animaux plus tôt.

    Lorsqu’un certain pourcentage de la population est protégé, après avoir contracté la maladie naturellement ou par le biais de la vaccination, ces maladies jadis craintes ne sévissent plus autant. Ce phénomène peut procurer un faux sentiment de sécurité chez certains propriétaires. Il est cependant inévitable que des épidémies surviennent de manière intermittente, menaçant le chat ou le chien de la famille.

    Les maladies contre lesquelles les animaux sont systématiquement vaccinés sont énumérées ci-dessous. De plus amples informations sur chaque maladie sont disponibles en cliquant sur le lien fourni.

    Vaccination chez le chien

    Maladie

    Ancienne dénomination

    Agent responsable

    Maladie de Carré
    (plus d’informations)

    Maladie du jeune âge,
    dog distemper

    Paramyxovirus

    Hépatite contagieuse
    canine

    (plus d’informations)

    Hépatite ou maladie
    de Rubarth

    Adénovirus canin de type 1 (CAV-1)

    Leptospirose canine
    (plus d’informations)

    Fièvre ictéro-hémorragique, Maladie de Weil

    Leptospira icterohaemorrhagiae, Leptospira canicula

    Parvovirose
    (plus d’informations)

    Gastro-entérite
    hémorragique

    Parvovirus canin

    Toux de chenil
    (plus d’informations)

    Trachéobronchite
    infectieuse

    Un ou plusieurs des agents suivants : adénovirus canin
    ( CAV-2), virus parainfluenza, réovirus canin, herpèsvirus
    canin, coronavirus respiratoire canin et Bordetella
    bronchiseptica

    Rage
    (plus d’informations)

     

    Rhabdovirus

    Babésiose
    (plus d’information)

    Piroplasmose

    Babesia canis

    Vaccination chez le chat

    Maladie

    Ancienne dénomination

    Agent responsable

    Panleucopénie
    (plus d’informations)

    Typhus du chat

    Virus de la panleucopénie féline (parvovirus)

    Coryza du chat
    (plus d’informations)

    Rhinotrachéite infectieuse

    Calicivirus félin, herpèsvirus félin 1

    Leucose féline
    (plus d’informations)

     

    Virus de la leucose féline (Felv)

    Chlamydophilose féline
    (plus d’informations)

    Chlamydiose

    Chlamydophila felis

    Rage
    (plus d’informations)

     

    Rhabdovirus

    Le principe de la vaccination consiste à stimuler les mécanismes de défense de l’organisme afin de combattre la maladie lorsqu’elle se présente. Chaque vaccin contient au moins une partie de la particule à l’origine de la maladie, sous forme vivante ou inactivée.

    Lors de l’administration du vaccin, l’organisme de l’animal réagit comme s’il était réellement infecté et développe, au cours des 2 semaines suivantes, une immunité spécialement ciblée contre le micro-organisme injecté. Ce délai est inévitable et une deuxième injection peut être nécessaire 2 à 4 semaines plus tard, notamment avec les vaccins inactivés. Cette seconde injection est nécessaire à l’obtention d’une protection efficace et durable. Il peut arriver qu’un agent pathologique offre une protection croisée contre d’autres maladies, comme c’est par exemple le cas avec les adénovirus canins CAV-1 et CAV-2.

  • La vaccination vise à protéger l’animal contre une maladie avant qu’il ne la rencontre. La vaccination est peu utile si l’animal est déjà contaminé par la maladie et tout repose sur la prévention.

    La technologie à la base des vaccins est très complexe et différents systèmes présentent des avantages/inconvénients indiscutables. Par conséquent, votre vétérinaire choisira un vaccin et un protocole de vaccination adaptés à votre animal, votre situation familiale et le risque de maladies locales.

    Il sera également en mesure de vous conseiller un programme de vaccination adapté et de vous informer des maladies pouvant menacer votre animal. Le maintien d’une protection efficace nécessite l’injection régulière de rappels.