facebook pixel

Ce site web utilise des cookies nécessaires au bon fonctionnement du site et permettant de faciliter votre navigation. Vous trouverez plus d'informations sur les cookies, la façon dont nous les utilisons et la façon dont vous pouvez en contrôler l'usage en cliquant sur le lien suivant. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies, ainsi que précisé dans notre politique d’utilisation.

France

Infections  cutanées chez le chat

Abcès et autres infections

Les abcès faisant suite à une bagarre sont fréquents chez le chat. Il s’agit d’une lésion douloureuse qui doit être incisée puis drainée et désinfecté. Un traitement antibiotique peut parfois être nécessaire.

Tout agrandir
  • La peau constitue l’enveloppe externe de l’organisme et le protège contre les éléments extérieurs hostiles comme la chaleur/le froid, l’eau/la sécheresse, les toxines chimiques, les lésions mécaniques, la lumière du soleil et les agents ou organismes potentiellement envahisseurs comme les bactéries, les champignons, les levures, les acariens, les insectes et les virus.

    L’abcès constitue le type d’infection cutanée d’origine bactérienne le plus fréquent chez le chat.
    Abcès
    Un abcès est une accumulation de pus dans les couches profondes de la peau. Il apparaît généralement lorsque l’animal a été mordu par un autre chat. Les nombreuses bactéries (Pasteurella multocida, Fusobacterium spp., Bacteroides spp., Prevotella oralis, les streptocoques bêta-hémolytiques et/ou Staphylococcus pseudintermedius) présentes dans la cavité buccale de l’autre chat ou de tout autre objet pénétrant se multiplient et peuvent provoquer un abcès. Au bout de 2 ou 3 jours, le tissu local s’infecte et commence à enfler. Au centre, on observe une accumulation de pus, un liquide épais à l’odeur forte, habituellement jaunâtre et pouvant être teinté de rouge et/ou de vert.

    Le pus se répand au départ dans l’ensemble du tissu infecté, puis se concentre au milieu. Lorsque l’abcès est « mûr », il peut éclater et laisser s’écouler un pus à l’odeur fétide. Une intervention chirurgicale visant à ouvrir la plaie et à en assurer le drainage complet est alors nécessaire.

    Il arrive parfois qu’un objet pénétrant comme un morceau de griffe ou une saleté reste au centre de l’abcès. Il est généralement éliminé lorsque le pus s’évacue. Dans le cas contraire, l’abcès ne peut pas guérir complètement tant que ce corps étranger n’a pas été localisé puis retiré. Il reste souvent un petit canal qui laissera s’écouler de petites quantités de pus vers l’extérieur. Ce canal est appelé fistule.

    Autres infections cutanées

    En raison de leur tendance à se battre, les griffures et les morsures sont fréquentes chez les chats. En général, elles guérissent rapidement mais si le système immunitaire du chat est affaibli, en raison d’une infection par le virus de la leucose (en savoir plus) par exemple, une infection bactérienne au long cours peut apparaître. Cela peut également être le cas s’il existe une bactérie agressive ou si certains types de champignons sont présents au sein de la plaie, ou si le chat lèche ou gratte constamment la zone affectée.

    La teigne est une infection fréquente due à un champignon qui affecte la peau et le pelage des chats. Toute personne en contact proche avec le chat malade peut contracter l’infection.

  • Abcès :

    • En général, un abcès forme un relief conique semblable à un petit « volcan ».
    • Douleur au niveau de la zone infectée (généralement une patte, les joues ou la base de la queue).
    • Chaleur.
    • Perte des poils au centre.
    • Un abcès est dit « mûr » lorsqu’il est sur le point « d’éclater ».
    • L’abcès est enflé et dur, puis il se ramollit au centre lorsqu’il est « mûr ».
    • Perte des poils au centre de l’abcès et coloration violacée de la peau lorsqu’il est « mûr ».
    • Écoulement de pus par un orifice central, avec perte des tissus morts environnants.
    • Dans les infections au long cours, l’écoulement de pus peut se faire par plusieurs orifices.
    • Le chat peut avoir de la fièvre et présenter un malaise général.
    • Une fois l’abcès vidé, les tissus peuvent diminuer de volume et cicatriser très rapidement. Cependant, il peut arriver que l’infection persiste pendant plusieurs jours, des semaines voire des mois, pendant que l’organisme essaie de circonscrire la zone infectée à l’aide de tissu fibreux.

    Autres infections :

    • La teigne, une infection due à un champignon, se manifeste sous forme de poils cassés ou de plaques sans poils, et de croûtes.

    La présence de douleur, chaleur et d’un gonflement au niveau de la zone affectée sont des signes permettant de diagnostiquer facilement un abcès.

    Néanmoins, votre vétérinaire pourra souhaiter découvrir la cause de cet abcès, notamment si la plaie contient un corps étranger.

    Des analyses de laboratoire permettant de déterminer le type de bactéries présentes et leur sensibilité aux antibiotiques peuvent être nécessaires, surtout en cas d’infection au long cours.

    La mise en culture de poils ou de tissu peut permettre de diagnostiquer les infections dues à un champignon.

  • Infection bactérienne : abcès et infection cutanée au long cours

    Votre vétérinaire déterminera le traitement adapté à votre animal.

    • Incision et drainage d’un abcès, une fois « mûr ».
    • Retrait de tout corps étranger.
    • Il peut être nécessaire de retirer les tissus malades par voie chirurgicale en cas d’infection au long cours.
    • Traitement antibiotique. Pour un abcès simple, un traitement antibiotique injectable et/ou par voie orale pendant quelques jours peut suffire. Cependant, en cas d’infection au long cours ou d’abcès compliqué, un traitement antibiotique de plusieurs semaines peut être nécessaire. Votre vétérinaire choisira un antibiotique et une durée de traitement appropriés.
    • Le fait que le propriétaire ne donne pas toutes les doses au bon moment et n’administre pas la totalité du traitement antibiotique à son chat est une cause fréquente d’échec du traitement. Il est souvent difficile de donner des comprimés à un chat réticent. Il est possible d’administrer à l’animal une dose unique agissant sur 14 jours, ce qui permet d’assurer que le chat reçoit le traitement requis.

    Teigne
    Plusieurs semaines de traitement antifongique (contre les infections dues à un champignon) par voie orale, si possible associé à la tonte de la zone touchée et à l’application locale d’un traitement ou d’un shampooing, peuvent être nécessaires. Tous les chats du foyer doivent être traités.

  • Le traitement précoce des infections permet d’éviter des modifications à long terme de la peau. Par exemple, cela permettra d’éviter qu’un abcès d’apparition rapide ne se transforme en infection bactérienne au long cours difficile à gérer.

    La plupart des combats, une cause fréquente de morsures à l’origine d’abcès, ont lieu pendant la nuit. Par conséquent, il est recommandé de ne pas laisser votre chat sortir à la nuit tombée.