Ce site web utilise des cookies nécessaires au bon fonctionnement du site et permettant de faciliter votre navigation. Vous trouverez plus d'informations sur les cookies, la façon dont nous les utilisons et la façon dont vous pouvez en contrôler l'usage en cliquant sur le lien suivant. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies, ainsi que précisé dans notre politique d’utilisation.

France

Cancer chez le chien et le chat

Le cancer est fréquent, on estime qu'1/4 des chiens et 1/6 des chats aura une tumeur durant sa vie et 50% des chiens de plus de 10 ans mourront d'une affection liée au cancer. Comme chez l'homme, les tumeurs peuvent être traitées, entrainant très souvent une rémission de la maladie.

Tout agrandir
  • Grâce aux progrès de la médecine vétérinaire, aux vaccins et à l'amélioration des soins médicaux prodigués aux animaux de compagnie, les chiens et les chats vivent plus longtemps et ont tendance à développer des maladies liées à l'âge, parmi lesquelles le cancer.

    En outre, certains facteurs environnementaux comme une exposition importante au soleil ou l'inhalation de gaz d'échappement peuvent également augmenter le risque de cancer chez les animaux de compagnie. Les hormones interviennent dans l'apparition de certains cancers : par exemple, le fait de ne pas stériliser les chiennes et les chattes, ou de le faire à un âge avancé, augmente nettement le risque de développement de tumeurs mammaires. Enfin, il existe aussi des facteurs génétiques. Certaines races sont plus exposées à certaines formes de cancer : les tumeurs osseuses sont par exemple plus fréquentes chez les chiens de grande taille.

  • Il est difficile de donner une description exhaustive de tous les signes associés au cancer chez le chien et le chat. Ces signes peuvent inclure, sans toutefois s'y limiter, les éléments suivants :

    • Tuméfactions ou grosseurs anormales qui ne disparaissent pas et/ou augmentent de volume.
    • Lésions et plaies qui ne guérissent pas.
    • Perte d'appétit.
    • Mauvaise haleine.
    • Perte de poids inexpliquée.
    • Difficulté à manger ou avaler.
    • Boiterie ou raideur persistante.
    • Essoufflement ou baisse de l'endurance.
    • Difficulté à uriner ou à aller à la selle.
    • Saignements ou écoulements par un orifice corporel.

    Ces signes peuvent également être attribués à d'autres pathologies que le cancer : la boiterie peut par exemple être observée en cas de tumeur osseuse mais également d'arthrose chez le chien âgé. Ainsi, seul votre vétérinaire peut établir un diagnostic différentiel entre une maladie néoplasique (cancer) et une maladie bénigne.